Retour sur Burnout-station


 
AccueilAccueil  burnout-stationburnout-station  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Preview Burnout 5

Aller en bas 
AuteurMessage
Black_Twister
Admin du site et forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1118
Age : 30
Localisation : Près de Nantes
mes burnout(s) : Burnout 1, Point of Impact, Takedown, Revenge, Dominator
mes console(s) : PS2, PC, PS1, SNES
Date d'inscription : 24/09/2006

Garage
Nombre de course: 5
Nombre de victoire: 3
Nombre de défaite: 2

MessageSujet: Preview Burnout 5   Sam 24 Fév - 18:39

Preview réalisée à partir de l'article de notre confère 1up.com.

"Si vous n'arriviez pas à faire un grand jeu sur PlayStation 2, vous n'arriverez pas à faire un bon jeu sur PlayStation 3.", déclare Alex Ward, directeur artistique de Criterion Games.

Présenté dans les bureaux de Criterion à Guildford, banlieue sud-ouest de Londres, en Angleterre, Burnout 5 se lâche enfin !

Rappelez-vous, Burnout c'est ce jeu de course très "arcade", dans lequel chaque course se termine en crash-test pour les bolides ! Chaque épisode a gardé cet esprit ultra-bourrin, avec à chaque fois de nouveaux bolides, de nouveaux modes, de nouveaux circuits,... Le tournant de la série aura certainement été Burnout 3, élu "Jeu de l'année" par OPM. En effet, c'est à partir de cet épisode que sont apparus les redoutables TakeDown, tout simplement énormes en multi !



Le passage de la PS2 à la PS3

Nouvelle console, nouveau départ. Chez Criterion, on ne se repose pas sur ses lauriers, et c'est pourquoi les timbrés du studio nous préparent un véritable "Burnout Next-Gen". Que ce soit clair, ils ne veulent pas entendre de "Eh, it's a little better", mais ils s'attendent bien à ce qu'on se prenne une claque !
Sur PS2, Criterion a été obligé de faire quelques concessions pour obtenir ce rendu graphique très fin, et cette vitesse d'affichage hallucinante. Parmis ces concessions, on peut noter la qualité sonore encore très perfectible, ou encore quelques problèmes avec la physique du jeu. Alors bien entendu, de gros efforts seront faits sur ces points pour Burnout 5. Sur PS2, la voiture du joueur était plutôt gâtée : rayures de la carosserie, détachement de certaines pièces du véhicule, explosion de différents éléments du décor... mais pour les voitures adverses, c'était une autre histoire. En effet, ces dernières étaient scriptées, ce qui rendait leur course moins palpitante. Après plusieurs heures de jeu, on s'ennuyait un peu à être le seul à prendre des risques, à tout exploser sur notre passage, et l'IA devenait à force, très prévisible. Bien sûr, tout ceci est du passé, désormais chaque voiture suivra son petit bonhomme de chemin et ira où bon lui semble, peu importe si un bidon d'explosif ou encore une barrière en métal se mettent en travers de son chemin !

Autre exemple d'amélioration de la physique : alors que les bolides de Burnout Revenge ne comportaient que 12 points d'impact, dans Burnout 5, ce ne sont pas moins de 80 différentes pièces qui peuvent être rayées, voler en éclat, ou encore être arrachées par un mur ou un adversaire.
Malgré tout, Criterion n'essaie pas d'atteindre le niveau "physique ennuyeuse" (traduisez par "physique trop réaliste"), mais recherchent plutôt une physique crédible et spectaculaire ! C'est pourquoi désormais les crashs seront encore plus spectaculaires (et réalistes, donc) qu'auparavant : les toits pourront être arrachés, la voiture "coupée en deux" etc. A chaque crash, vous entendrez les pièces frotter le bitume, tomber violemment, ou encore les vitres exploser !

Paradise City :
Le jeu se déroulera dans un "open world" (environnement ouvert), à la mode ces derniers temps. Vous devrez aller d'un point A à un point B, peu importe comment, peu importe par où, pourvu que vous y arriviez ! Richard Franke, designer, nous assure que les niveaux de Burnout 5 seront les plus vastes jamais vus dans un jeu de course sur console. Plus énorme encore, l'équipe estime qu'il faudrait rouler environ 5 ou 6 minutes sans interruption, à pleine vitesse, pour aller d'un côté de la ville à un autre.
La ville, justement, est très variée pour un jeu de course : à l'ouest, depuis le sommet des montagnes, nous pouvons voir les cheminées, ou encore les toits des gratte-ciel. A l'est, on y trouve un aéroport, avec toutes les artères que cela comporte. Tout ceci sera accessible dès le lancement de la partie, tandis que d'autres surprises vous attendront au fil du jeu. De plus, les panneaux et autres moyens de repère sont nombreux, l'équipe veut que les courses se fassent de manière très intuitives, sans avoir à regarder sans arrêt la carte, car c'est quelque chose qu'ils "détestent" dans certains autres jeux de course "open world".
La ville est très inspirée de la réalité : le centre-ville est basé sur New York, les docks sur Shangaï... Bien sûr, de nombreuses visites et photos ont été nécessaires pour recréer une ambiance la plus proche possible de la réalité.

Les nouveautés :
Au rayon nouveautés, quelques idées ont l'air tout simplement énormes.
Par exemple, pour remplir votre garage, quoi de mieux que d'asseoir votre domination ? En effet, chaque rival (au nombre de 34) se souviendra de ses "rencontres" avec vous, et si vous l'envoyez dans le décor plusieurs fois de suite, il sera alors effrayé et évitera la confrontation. Arrivé à un certain point, vous pourrez le prendre en poursuite et si vous parvenez à le rattraper, vous récuperez son véhicule !
Un permis de (mauvaise) conduite fait aussi son apparition, sur lequel viendra s'inscrire vos pires excès. Une fois votre permis bien rempli, vous pourrez affronter des légendes de l'asphalte !
Le mode Crash quant à lui a été corrigé, avec par exemple le retour des bonus/malus : X2, HeartBreaker etc... et la possibilité d'enclencher les crashs où bon vous semble, avec la seule pression d'un bouton prévu à cet effet.
Bien entendu, le mode Online sera toujours présent et connaitra un profond remaniement, car il renferme un potentiel énorme, mais rien de concret n'a encore été vraiment avancé à ce sujet.

Les bolides :
Au niveau des véhicules, nous retrouverons la plupart de ceux présents dans Burnout Revenge, plus quelques véhicules présents dans Burnout 3. Ce sera une sélection des bolides préférés des développeurs qui devrait remplir le garage. Ces voitures seront présentées d'une manière "publicitaire", ce qui devrait renforcer encore plus le côté "show" à Burnout.

Les commandes :
La fonction gyroscopique du SixAxis devrait être utilisée dans le mode crash, dans lequel vous pourrez ainsi décider de l'inclinaison du véhicule. Etant donné les légères modifications du pad (comme l'emplacement des boutons L2 et R2), les commandes de Burnout 5 seront différentes des précedents volets. Ainsi, vous accelèrerez avec R2, freinerez avec L2 et activerez le boost avec X. Cependant, une option est prévue pour modifier les commandes à votre guise.
En ce qui concerne les menus, l'équipe essaie de les faire disparaître, et intégrer les objectifs et autres modes directement dans la ville, à la manière d'un GTA.
Le saviez-vous ?
L'équipe chargée de la partie audio du jeu s'inspire beaucoup d'un court métrage du réalisateur français Claude Lelouch, "C'était un rendez-vous" (1976)
Le jeu est prévu pour le courant de l'année 2007, et s'il y a une question que l'on peut se poser aujourd'hui, c'est le chemin que va prendre Burnout 5 : ultra-bourrin, comme les 4 premiers épisodes, ou un peu plus orienté vers la conduite dans des conditions extrêmes, comme Burnout Dominator (PS2/PSP, sortie prévue le 22 mars 2007) ?

Source : http://www.play3-live.com/

_________________
Ici on est sur un forum et le but est de pouvoir discuter librement donc soyez cool et lisez et respectez les règles énoncés dans la charte du forum.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Preview Burnout 5
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
burnout-station forum :: Jeu Video en Général :: News :: Autres-
Sauter vers: